Imprimer
Catégorie : Jeunes
Affichages : 4372

C'était dimanche 8 juin à Hoerdt....

 


 

Les DNA du mercredi 4 en parlent:

 

Badminton Finales régionales à Hoerdt 

Earth Saroléa sur la plus haute marche du podium du Globus Top3000, un tournoi international. PHOTO DNA

 

Les locaux bien placés

Des 7 qualifiés hoerdtois pour la finale départementale, ils auront été 5 à empocher leur ticket pour combattre lors de la finale régionale à domicile. Avec ce chiffre, l’école de Jeunes du CCSB Hoerdt tient une nouvelle fois le haut du pavé, puisqu’elle se situe devant les représentants de clubs autrement plus cotés chez les adultes.

Si on totalise l’ensemble des jeunes de l’Entente Nord Alsace, dont Hoerdt fait partie, ce sont 3 médailles d’or, 2 d’argent et 1 de bronze qui ont été conquises par l’ENA Bad Académie aux Malteries.

 

Les chances du CCSB Hoerdt

Chez les poussines, Kelly Banchonpanith aura à nouveau fort à faire face à Marion Romeu qui l’avait dominée en finale 67 à Schiltigheim. Si ces deux jeunes filles parviennent en finale, il y aura de la revanche dans l’air. Mais contrairement à Marion, Kelly sera encore dans cette catégorie la saison prochaine.

Chez les benjamines, une seule hoerdtoise est qualifiée pour 6 places qui étaient réservées aux Bas-Rhinoises. Camille Klein serait bien inspirée de rééditer le beau tournoi qu’elle avait fait à Schiltigheim si elle veut espérer une fois encore le bronze. Mais là, il y aura des jeunes filles du Haut-Rhin en plus et il faudra être au sommet de sa forme pour pouvoir monter sur le podium.

La meilleure chance hoerdtoise est peut-être dans la raquette de Dylan Banchonpanith dans la catégorie des benjamins. Le frère de Kelly surfe sur une dynamique de progression cette saison, ce qui lui laisse espérer une bonne place dans cette catégorie où la concurrence risque d’être rude. Sur ses terres, Dylan voudra confirmer tout le bien que ses entraîneurs pensent de lui.

Dans la catégorie minimes, Louise Perrin s’est emparée de l’or aux finales départementales. Saura-t-elle à nouveau se montrer à la hauteur de l’événement ?

Louise se base surtout sur ses qualités naturelles et la finesse de son jeu pour terrasser ses adversaires. Bien malin qui pourrait dire si ce sera suffisant lors de ces finales régionales… Alicia De Magalhaes sera elle aussi de la partie. Mais encore minime 1re année, elle aura fort à faire contre des gabarits déjà plus évolués. Alicia pourrait néanmoins créer une bonne surprise à Hoerdt.

Chez les garçons, aucun Hoerdtois mais deux « énarques » figurent parmi les qualifiés pour les Régionales. Jules Mehn (Lampertheim) et Titouan Keiffer (Bischwiller) qui défendront leur chance dans une catégorie de niveau relevé. Une place sur le podium serait un très bon résultat pour ces camarades d’entraînement.

Enfin chez les cadettes, c’est Hannae Brioit (Bischwiller) qui aura le privilège de porter les espoirs de l’ENA Bad à Hoerdt.

Alors, combien de médailles dans l’escarcelle du club de Hoerdt et de l’ENA Bad au soir du 8 juin ?

Des résultats internationaux pour des jeunes de Hoerdt

Lors d’un récent tournoi international, le Globus Top 3000 à Waghäusel (Bade-Wurtemberg), le benjamin Earth Saroléa l’a emporté dans sa catégorie, lui qui s’est également couvert de succès lors des trophées régionaux et interrégionaux de jeunes, organisés par la ligue d’Alsace ou la Fédération.

D’autres jeunes locaux ont participé à cette confrontation internationale et aux différentes étapes du Trophée régional jeunes. Citons ainsi les benjamines Julia Schmitter et Lou-Anne Reeb, la minime Léonie Gateau. Leur niveau les empêche à présent de disputer le circuit Jeunes, ce qui prouve la montée en puissance de l’école de badminton hoerdtoise dont l’intégration dans l’Entente Nord Alsace n’a posé aucun problème. Celle-ci devrait conquérir cette saison la 5e étoile décernée par la FFBaD aux toutes meilleures écoles de badminton de France. C’est la route vers le parcours d’excellence.

Par ailleurs, l’ENA Bad Académie devrait intégrer dès la saison prochaine le cercle fermé des clubs Avenir, chargés de déceler et aider à la formation des futures pépites du badminton français.

Des adultes qui montent d’étage

Dans les championnats interclubs adultes, la section de Hoerdt s’est illustrée par la montée de deux équipes à l’étage supérieur. Si l’équipe 1 n’a pu faire mieux que 6e de sa poule, les équipes 2 et 3 ont chacune terminé en tête, l’équipe 3 se permettant même le luxe de rester invaincue lors des phases de poule.

Ainsi l’équipe 2 va rejoindre la une en division départementale 2 alors que l’équipe 3 passera en D3.

Notons enfin que les 2 équipes de l’ENA Bad en Régionale 2 se sont bien comportées pour leur première année à ce niveau, l’équipe 2 finissant même sur le podium de sa poule. Là aussi, l’objectif sera de faire grimper une équipe à l’étage supérieur en fin de saison prochaine, mais ça, c’est une autre histoire.